Qu’on fasse soi-même le déménagement ou qu’on ait recours aux professionnels, un déménagement coûte toujours une petite fortune. Trouver la somme nécessaire pour financer son déménagement est souvent nécessaire. Certes, les banques et les différentes institutions financières proposent des prêts pour le déménagement, mais en avoir un n’est pas à la portée de tout monde.

Il faut savoir qu’actuellement, il est possible d’avoir des aides pour le financement du déménagement. Différents services sociaux versent des indemnités pour diminuer voir rembourser totalement les sommes dépensées pour le déménagement. Cet article vous expose les conditions afférentes pour chaque aide au déménagement.

L’aide remboursable de Mobilipass

L'aide au déménagement de Mobilipass est une aide remboursable qui s’adresse aux salariés locataires. L’aide peut aller jusqu’à 3500 € et elle est remboursable sur un délai de 36 mois.

Le concept est le suivant : une aide sous forme de prêt à petit intérêt est octroyée aux salariés pour les aider dans le financement de leur déménagement. Ce dernier doit découler d'une mutation ou une embauche dans un nouveau poste. Il est à noter que cette aide est soumise à plusieurs conditions. La première d'entre elles concerne votre société qui doit verser le 1 % logement pour au moins 10 salariés. Votre société doit donc en faire partie.

À part ces conditions, il est également exigé que la nouvelle habitation soit située à plus de 70 km de la nouvelle. Ensuite, votre demande et toutes les pièces y afférentes doivent être faites dans un délai de six mois après l’obtention du nouveau poste. Ces conditions remplies, il est facile d’avoir l’aide au logement.

Il est à noter que l’aide Mobilipass est destinée au déménagement pour l’habitation principale, mais également aux résidences secondaires. Elle est plus avantageuse que les prêts bancaires vu le taux d’intérêt très faible que vous aurez à payer. Il faut également savoir que l’aide est destinée seulement pour le déménagement proprement dit. On parle ici des biens mobiliers. Elle ne couvre aucunement les accessoires comme les branchements électriques par exemple.

L’aide octroyé par le Fonds de Solidarité Logement

C’est une aide qui couvre tout ou une partie des dépenses pour le déménagement. Le Fonds est géré par les conseils généraux. En général, l’aide est donnée aux personnes dans des situations de logement précaires comme les sans logements ou les personnes menacées d’expulsions.

L’aide est soumise à des conditions strictes surtout qu’elle n’est destinée qu’à des personnes vulnérables. Il n’y a pas de plafond déterminé, le montant dépend entièrement des conseils généraux de chaque département.

Pour demander ce type d’aide au déménagement, il faut s’adresser directement au service social le plus proche. Il peut s’agir de la CDAS ou de la CCAS. Le financement du déménagement se fera ainsi par leurs services si vous vous trouvez dans une situation précaire.

La prime de déménagement donné par la Caisse d’Allocation Familiale

C’est un système d’aide mis en place pour rembourser les frais engendrés par le déménagement. Elle est destinée aux familles nombreuses avec au moins trois enfants.

Le montant de l’aide varie selon le nombre d’enfants dans la famille. En général, le montant minimum donné est de 960 € pour les familles avec trois enfants. Elle augmente de 80 € pour chaque enfant de plus.

Que ce soit un déménagement fait par soi même ou avec l’aide d’un déménageur professionnel, si vous avez plus de deux enfants, vous pouvez facilement bénéficier de cette aide octroyée par la Caisse d’Allocation Familiale. À cet effet, il suffit de réunir toutes les factures et les pièces justifiant les dépenses engendrées par le déménagement et de les déposer au bureau de la CAF.

encart-devis-demenagement

Share This